Le loup en France

Le Loup en France

de lecture

Le loup enregistre de nouveau sa présence sur le territoire Français, après avoir annoncé la disparition de son espèce de l’Hexagone. Cet animal carnivore appartient à la famille des canidés qui renferme environ une quarantaine d’espèces comme le chacal, le coyote et le renard. En France, l’espèce la plus répandue est le loup gris (Canis lupus) : le plus gros des canidés de son genre.

L’OFB (Office Français de la Biodiversité, appelé anciennement ONCFS : Office National de la Chasse et de la Faune sauvage) a affirmé récemment que le nombre des loups en France augmente d’une façon remarquable. Suivez dans ce qui suit quelques informations utiles concernant la présence du loup en France.

tête de loup gris France

Le retour du loup en France

L’espèce du loup gris est réputée extincteur de la France au cours des années 1930. Les derniers individus ont été repérés en Dordogne, dans la Vienne, dans la Haute-Vienne et en Charente avant leur disparition.

Cette extinction est due à la chasse intensive de ce prédateur sauvage par les éleveurs de bétail, les défenseurs de la biodiversité et les chasseurs, à cause de sa prédation violente du bétail.

L’OFB s’occupe du suivi annuel et de la collecte de données concernant la présence de la population de loups en France, depuis leur réapparition en 1992, dans le parc national du Mercantour, suite à l’élargissement des populations italiennes et leur prolifération sur le territoire Français, depuis le massif des Abruzzes.

Toutefois, il n’est pas assez facile d’estimer la taille de la population de loups en France, parce que c’est une espèce discrète qui ne peut pas être inspectée directement. Cependant, le réseau multi-partenarial dirigé par OFB travaille depuis 1994 sur la recherche des indices nécessaires pour la détection de la présence de cette espèce en France.

La répartition géographique du loup en France 2020

répartition géographique du loup en France

Selon les investigations réalisées à l’issue de l’été 2020 par le réseau loup-Lynx : l’organisme chargé du suivi des grands prédateurs comme les loups et les lynx en France, le loup gris est présent (sédentarisé ou en meute) sur 114 zones, appelées les zones de présence permanente qui incluent : la Normandie, Grand-est et Franche comté, les massifs Alpins et provençaux.

Fin juillet 2020, le réseau loup-Lynx déclare que la zone qui rassemble les départements français du Doubs, du Jura et s’étend sur le canton suisse de Vaud, est une zone de présence permanente des loups gris. Cette région a été nommée "zone du Marchairuz".

L’OFB a publié en novembre 2019 que l’air du territoire du loup en France avoisine 38000 km². Donc, environ 65000 km² de l’espace est occupé par ces animaux sauvages, soit presque 12 % du territoire métropolitain.

Dans la région alpine, excepté les quatre nouvelles mailles à l’ouest et au nord de la Chartreuse, il y a une densification continue et accrue de la distribution de la population dans ces zones :

  • le sud de la Drôme,
  • la pointe nord du Vercors (38),
  • la vallée du Vénéon (38),
  • la Haute Maurienne (73),
  • la Haute Tarentaise (73),
  • le massif du Beaufortain (74),
  • la vallée d’Abondance (74), notamment, la partie la plus septentrionale du massif alpin.

Ainsi, depuis 2019, l’aire de présence régulière du loup a augmenté de 600 à 1100 km². (source)

tableau avec tete de loup

Le réseau loup-Lynx annonce aussi qu’il y a une augmentation remarquable dans l’aire de distribution du loup dans le quart sud-est de la France, notamment en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Par contre, la frange littorale est faiblement touchée par ce phénomène, à l’exception du département du Var où la population colonise le massif des Maures, le massif de la Sainte Baume et s’oriente vers la Méditerranée.

La répartition du loup gris en France en Occitanie est en train de se consolider, pour s’étendre sur les départements de l’Aveyron, de l’Hérault et de la Lozère, jusqu’à la frontière du Tarn.

Une présence régulière de cet animal mammifère a été confirmée, depuis 2018, dans des régions de l’ouest, comme l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

L’expansion d’une meute sur un territoire dépend de la disponibilité des proies. Cette espèce vit dans la forêt, la toundra, la plaine et la montagne. C’est pourquoi, elle est dotée d’une morphologie puissante qui s’adapte à son environnement.

Combien de loups en France ?

combien de loups en France ?

Les statistiques du réseau Lynx, effectuées à l’issue de l’hiver 2019-2020, démontrent que la population des loups en France a atteint 580 individus. La colonisation du territoire peut être expliquée par :

  • les lois de protection légale.
  • L’abondance des proies : chevreuil, des ongulés sauvages et du sanglier.
  • Le développement des régions en cours de boisements.
  • Une capacité exceptionnelle de dispersion. Par exemple, les loups sont arrivés en France en traversant des zones urbanisées de l’Italie du Nord et la vallée du Rhône, la zone la plus difficile à traverser pour s’installer dans le massif central. Aucune contrainte écologique ne peut limiter le déplacement de cet animal dynamique.

Le loup gris est l’espèce sauvage la plus connue au monde. Cet animal sauvage séduit plusieurs peuples par sa puissance, son intelligence et son mode de vie en meute. C’est pourquoi, il est devenu un symbole incontournable dans les rituels de la vie de plusieurs amateurs de cet animal totem.

Visitez notre boutique en ligne pour découvrir tous nos produits loup qui sauront exprimer votre engouement : bijoux loup, décorations loup, accessoires loup, etc.

collection de bijoux loup


Laissez un commentaire

Recevez nos articles dans votre boite email.