loup gris

Le loup gris : ce qu’il faut savoir sur sa vie.

de lecture

Le loup gris est un mammifère de la sous-espèce de Canis lupus. C’est l’espèce de canidés la plus répandue, qui rassemble les chiens, les chacals, les renards, etc.

Cet animal a toujours été une source de fascination, notamment à travers les contes et les mythes qui ont mis en valeur sa férocité et son aspect sauvage. Toutefois, le fait de s’immerger dans son monde, permet de dévoiler d’autres aspects attractifs de sa vie. Consultez cet article pour les découvrir.

loup gris dans les bois

Généralités sur le loup gris

Le loup gris, appelé aussi loup européen, loup eurasien ou bien encore loup des steppes, est réparti un peu partout dans le globe. Il est réparti entre les différents continents : on le trouve notamment dans l’Europe centrale, l’Amérique centrale et du nord, l’Asie et l’Afrique du Nord.

Au cours de ses déplacements, ce loup a développé plusieurs sous-espèces selon les territoires occupés. Après son éradication dans les années 1930, le loup gris a fait son retour, depuis 1992. Il est venu de l’Italie et il a passé par les Alpes pour s’installer dans le Massif des Vosges en 2011.

répartition géographique loup gris

La morphologie

Le loup gris est doté d’une morphologie puissante qui s’apparente à celle d’un berger allemand. La morphologie du mâle est plus vigoureuse que celle de la femelle et elle varie selon l’environnement où il vit.

Notamment, la densité et la couleur de sa fourrure sont très variables. On distingue des fourrures avec une couleur : grise, blanche, noire, fauve, etc. On note que la partie supérieure de son corps est toujours plus sombre que la ventrale, avec un masque facial blanc sous le museau. 

Le poids du loup gris oscille entre 25 kg et 55 kg et peut atteindre 80 kg. Sa longueur s’étend jusqu’à 160 cm.

tableau multi-panneaux loup gris

La chasse

Le loup gris est un super-prédateur très puissant et très rapide dans la course. En effet, sa vitesse maximale peut atteindre 40 à 50 km/h et il peut parcourir 60 km en moyenne par nuit.

loup gris qui court

Etant un animal carnivore, ce loup chasse différents types de proies pour se nourrir. Par exemple, quand il est solitaire, il se contente des petites proies, comme les petits rongeurs ou les lapins. Quand il chasse en meute, la troupe privilégie les grands ongulés comme le sanglier, le bœuf musqué, le chamois, le chevreuil, le renne, etc.

Pendant la chasse, la meute traque sa proie sur un trajet de 2 km. Puis, elle l’attaque sur les côtés et par l'arrière et fini par fondre sur elle. Elle lui inflige des blessures graves afin de lui faire saigner le maximum de sang, après quoi elle succombe directement.

Parfois, le loup se nourrit de charognes, de baies, de myrtilles. Même, il peut voler les proies des autres prédateurs.

Voici un article détaillé sur l'alimentation du loup.

La vie au sein de la meute

Le loup vit souvent en meute qui suit une hiérarchie bien établie. Chaque meute est composée en moyenne de 4 à 5 membres, dont la structure peut évoluer, à cause de plusieurs raisons, telles que la mort, les naissances et la dispersion. Ce phénomène consiste à ce qu’un loup quitte sa meute, quand il atteint 2 ou 5 ans, afin de chercher un nouveau territoire pour sédentariser et fonder sa propre sa meute.

La meute est dirigée par un couple dominant, qui est le couple Alpha. Outre d’autres niveaux hiérarchiques représentés par les loups bêtas, gammas, oméga et louveteaux.

meute de loup gris

Le couple Alpha

C’est le couple leader et le plus fort dans la meute. Notamment, le mâle Alpha est le premier à se nourrir après la chasse d’une proie. Ce couple est responsable de la prise des décisions concernant la survie de la troupe, y compris le déplacement et la chasse. De plus, ce couple préserve exclusivement le droit de reproduction.

Le loup bêta

C’est le l’animal le plus proche du loup Alpha. Il se distingue par sa robustesse et il a pour principale fonction de protéger le couple dominant.

Le loup gamma

Le loup gamma, ou subordonné, joue le rôle des sentinelles pour surveiller les environs et protéger la troupe.

Le loup oméga

Le loup oméga, porte la casquette de souffre-douleur qui subit les coups des loups enragés, afin d’éviter les affrontements entre eux.

Les louveteaux

Les louveteaux n’ont pas un niveau hiérarchique bien défini, parce qu’ils ne sont pas encore matures. Ils sont pris en charge par les loups gammas qui s’occupent d’eux.

Chaque meute protège son territoire par des marquages spéciaux, comme : l’urine et le hurlement. Ces pratiques sont aussi utilisées dans la communication entre les membres de la troupe.

La communication

Les loups utilisent différents moyens pour communiquer entre eux :

communication du loup

  • Communication auditive : le hurlement est le moyen de communication le plus répandu pour communiquer entre les loups et pour signaler aux animaux étrangers que le territoire est occupé par la meute.
  • Communication posturale : est une sorte de communication corporelle qui fait intervenir l’expression faciale, l’érection des poils et la position de la queue. Notamment, un loup avec une allure dressée avec des poils hérissés, représente la posture d’un loup dominant.
  • Communication olfactive : le loup est doté d’un odorat très développé lui permettant de savoir, par exemple, si le territoire est dominé par une autre meute, à travers l’odeur d’urines dans certaines zones.

A la fin du 19ème siècle, la population des loups était menacée par l’extermination. Dans l’objectif de préserver l’espèce de cet animal sauvage, ce dernier est protégé par la Convention de Berne (1979) et défendu par certains organismes, comme FERUS et le collectif CAP-LOUP.

Si vous défendez aussi cette cause animale, vous pouvez l’exprimer, notamment à travers votre style vestimentaire comme par exemple porter une casquette loup.

collection casquettes loup

Laissez un commentaire

Recevez nos articles dans votre boite email.